Accessibilité Accueil Plan du site
Vous êtes dans : Infos pratiques |  Glossaire des déchets | 
Glossaire des déchets

Biogaz
Mélange de dioxyde de carbone et de méthane qui résulte de la fermentation des déchets biodégradables (fruits et légumes, viandes, pain, riz...) en absence d'oxygène. Le biogaz peut provenir notamment de la fermentation des ordures ménagères placées dans les centres de stockage des déchets ultimes (ou "décharge").

Centre de Stockage de Déchets Ultimes ou "décharge"
Il s'agit de lieux de stockage des déchets dont on distingue 3 types d'installations :

  • CSDU de classe 1 pour le dépôt de déchets industriels spéciaux ou dangereux,
  • CSDU de classe 2 destiné aux déchets ménagers ou assimilés aux ordures ménagères (DIB),
  • CSDU de classe 3 pour les déchets inertes.

Compostage domestique
Le compost provient de la transformation de déchets de cuisine et de jardin en présence d'eau et d'oxygène, par le biais de micro-organismes (champignons et bactéries). Après quelques mois de fermentation, on obtient du compost : un amendement organique naturel comparable à de l'humus, très utile en jardinage et en agriculture.

Déchet
Au sens de la loi, est considéré comme déchet : « tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné ou que son détenteur destine à l'abandon ». (Art. L.541-1 du Code de l'Environnement).

Déchet ultime
«Est ultime, un déchet, résultant ou non du traitement d'un déchet, qui n'est plus susceptible d'être traité dans les conditions techniques et économiques du moment, notamment par extraction de la part valorisable ou par réduction de son caractère polluant ou dangereux». (Art. L.541-1 du Code de l'Environnement)

Déchets Industriels Banals (DIB) (liens vers infos pratique>déchets professionnels):
Ce sont des déchets non ménagers, non dangereux et non inertes. Ils sont générés par les activités industrielles, commerciales, artisanales, les administrations... Leur composition est similaire à celle des ordures ménagères, mais leur proportion diffère. Il s'agit principalement de verre, plastique, métaux, bois, papiers-cartons, textile, caoutchouc... Leur élimination n'est toutefois pas de la responsabilité du SMETOM-GEEODE ou de la commune.

Déchets Dangereux
Ils contiennent, en quantité variable, des éléments toxiques ou dangereux, de nature organique (solvants, hydrocarbures...) ou minérale (acides, bains de traitement de surface, sables de fonderies, boues d'hydroxydes métalliques...). Produits en grande quantité, ils entrent dans la catégorie des Déchets Industriels Spéciaux (DIS). L'élimination de ces déchets fait l'objet de précautions particulières lors de leur collecte, de leur stockage, de leur transport et de leur traitement.

Déchets inertes
Les déchets inertes sont des minéraux qui ne subissent aucune transformation physique ou chimique importante : pavés, sable, gravats, tuiles, béton, ciment, carrelage. Ils proviennent des chantiers du bâtiment et des travaux publics, mais aussi des mines et des carrières.

Déchet d'Equipement Electrique ou Electronique ou D3E (liens vers déchetterie>déchets acceptés):
Un D3E est un déchet d'équipement alimenté grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques, c'est à dire, tous les équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur (rechargeable). Les distributeurs ont l'obligation, lorsqu'ils fournissent un nouveau produit, de reprendre gratuitement les EEE ménagers dans la limite de la quantité et du type d'équipement vendu.

Eco-conception
Elle consiste à intégrer l'environnement dès la phase de conception des produits, qu'il s'agisse de biens, de services ou de procédés. Cette intégration repose sur une approche de l'environnement et est fondée sur la prise en compte de toutes les étapes du cycle de vie des produits.

Encombrants
Déchets des ménages trop volumineux pour être mis à la poubelle (matelas, meuble, réfrigérateur, cuisinière ...).

Déchet de soins à risques infectieux (DASRI)
Déchets contenant une grande quantité de matériaux, substances ou supports infectieux, présentant un risque de propagation d'agents infectieux. Ex: seringues, aiguilles, lames de rasoir, pansements, compresses.

Valorisation
Mode d'exploitation des déchets qui vise à les transformer afin de les réintroduire dans le circuit de fabrication de nouveaux produits.

Valorisation matière
Cette technique de valorisation englobe :

  • Réemploi : nouvel emploi d'un déchet pour le même usage que son premier emploi,
  • Réutilisation : nouvelle utilisation d'un déchet pour un usage différent de son premier emploi,
  • Recyclage : réintroduction d'un déchet dans le cycle de production en remplacement d'une matière première naturelle. Le recyclage se distingue de la réutilisation parce qu'il est nécessaire que la matière subisse un nouveau traitement. Exemples : fabrication de laine polaire provenant de bouteilles en plastique usagés, fabrication d'isolants pour bâtiments à partir de textiles usagés.

Valorisation organique
Procédé mettant en oeuvre des fermentations grâce à l'action d'organismes vivants.
On distingue deux modes de valorisation organique :

  • Méthanisation : traitement en absence d'oxygène de déchets biodégradables produisant du biogaz et un digestat.
  • Compostage : procédé de traitement biologique en présence d'oxygène de matières fermentescibles dans des conditions contrôlées. Le compostage permet d'obtenir un amendement organique relativement riche en composés humiques, le compost.

Valorisation énergétique
La valorisation énergétique est un mode d'exploitation des déchets par traitement thermique, ayant pour objectif de récupérer une partie de leur contenu énergétique. Cette combustion peut avoir lieu dans plusieurs types d'installations :

  • Incinérateurs à déchets ménagers,
  • Cimenteries,
  • Chaudières (pour le bois essentiellement).

Citeo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales